Méthode complémentaire de soins des animaux, son utilisation nous permet d’élargir la palette des médicaments disponibles afin d’opter pour les plus adaptés à chaque individu.

C’est dans une démarche allopathique que nous l’utilisons, l’unicisme étant difficilement utilisable en médecine vétérinaire.